01 mai 2018 ~ 0 Commentaire

retour des Camellia

C’est toujours un grand bonheur de découvrir ou de redécouvrir des régions secrètes loin des mixed borders qui innondent les magazines ou des prairies moutonnantes ( ou  moutoneuses) de lavande provençale.

Car on l’oublie mais les Camellias aiment le temps humide, la lumière douce et filtrée des bords de lac ou de mer et une exposition sans courants d’air. Autrement dit les bons ouvrages qui conseillent leur plantation plein nord se gourent grave !

De la même façon, oui, les Camellias ne sont pas fan du calcaire mais, non, il ne faut pas se contenter de les planter dans de la terre de bruyère trop peu nutritive. Ils ont besoin d’une terre riche et fraîche, de bons arrosages en été, d’une lumière douce et d’une exposition chaude sans soleil direct. Et oui ça se mérite les Camellias…

Loin des beautés du Tessin, je vous fais découvrir ma dernière acquisition chez Jean Le Cam qui a fleuri cette année pour la première fois. Un très beau Camellia rouge sang  très foncé à fleurs simples dénommé  » Night Rider ». Il pousse lentement et s’adapte bien à la culture en pot . Il a juste l’air d’être un peu sensible aux bêbêtes mais une bonne pulvérisation d’huile decolza devrait l’aider à résister.  Raffinement suprême, ses nouvelles feuilles sont d’un beau rouge relayées ensuite par les fleurs! Bref, après les it bags, voici la première it-plante de la  saison.

Les Commentaires sont fermés.

Tecnologiaeinternetsinfin |
Laeducacionya |
Arsilie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Alaidepournotremaison
| Latelierdespetitesmains
| Kitoucreations